1° site d'information consacré au mal de dos.

La cervicalgie

Qu’est ce que la Cervicalgie ?

On appelle cervicalgie, les douleurs touchant aux vertèbres cervicales.

Elles sont situées au niveau de la région postérieure du cou au niveau des 7 vertèbres cervicales.

La douleur peut parfois descendre du cou jusqu’au bout des doigts en irradiant même le dos. Elle s’accompagne alors souvent de crampes, de fourmillements qui s’accentuent en position allongée, on parle alors de « névralgie cervico-brachiale » ou « sciatique du bras »

La Lombalgie

Il faut savoir qu’il existe différents types de mal de dos : lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, mal aux reins, sciatique, torticolis

On utilise le terme de lombalgie pour désigner un état douloureux situé dans le bas du dos, au niveau de l’axe des 5 vertèbres lombaires.

La lombalgie, appelée aussi « mal au rein » ou « tour de rein » peut être aiguë, on l’appelle dans ce cas « lumbago », cette douleur peut apparaître soudainement puis disparaître vite mais malheureusement ce mal de dos peut aussi s’installer durablement et devenir chronique et si on n’y prête pas une attention particulière.

Le système nerveux et la moelle épinière

La moelle épinière est protégée par la colonne vertébrale :

La moelle épinière passe dans le canal rachidien. La racine des nerfs part de cet endroit entre chaque vertèbre, vers la droite et vers la gauche. Ces nerfs sont chargés de transmettre des informations provenant des organes sensoriels au cerveau (nerfs sensitifs), et en retour de donner des ordres en provenance du cerveau aux différentes parties du corps (nerfs moteurs).

La musculature du dos

La colonne vertébrale est pourvue de 150 muscles :

Ces muscles la soutiennent et lui permettent de bouger.

Ce sont les muscles qui nous permettent de remuer un membre, de faire du vélo, de courir et même de nous tenir assis. Certains de nos muscles sont même actifs pendant notre sommeil. Nos muscles travaillent sous l’impulsion des nerfs, ils se contractent, puis reprennent leur position de repos pendant la phase de relâchement. De plus, les muscles ne se contentent pas de permettre à la colonne vertébrale de bouger, mais ils assurent aussi sa protection.

La colonne vertébrale, un chef d’œuvre technologique

Elle est constituée d’éléments osseux qui assurent sa stabilité à savoir les vertèbres, alors que les articulations vertébrales, les ligaments et les disques intervertébraux lui confèrent sa souplesse.

La colonne vertébrale est la principale structure de support du squelette humain.

Elle est constituée d’éléments osseux qui assurent sa stabilité à savoir les vertèbres, alors que les articulations vertébrales, les ligaments et les disques intervertébraux lui confèrent sa souplesse.